Développement personnel

La blessure d’Abandon

Les problèmes rencontrés dans l’enfance prédisent comment sera notre qualité de vie à l’âge adulte. Il y a 5 types de blessures émotionnelles (ou expériences douloureuses) qui forment une partie de notre personnalité.

La blessure d’Abandon fait partie de ces 5 blessures fondamentales, qui sont à l’origine de nos maux, qu’ils soient physiques, émotionnels ou mentaux.

Ces 5 blessures sont clairement détaillées dans le livre de Lise BOURBEAU “Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même.” que je vous invite à lire. Nous portons tous et toutes plusieurs blessures, plus ou moins profondes. Avoir la blessure d’abandon ne veut pas dire que vous avez tous les symptômes. Plus vous vous retrouverez dans la description, plus la blessure est profonde.

La blessure d’Abandon se développe entre 1 et 3 ans avec le parent du sexe opposé. Elle peut faire suite à une adoption, un abandon des parents, une naissance prématurée avec mise sous couveuse, le fait d’être élevé par ses grands-parents.Cette blessure peut être ravivée par des parents débordés, l’arrivé d’un petit frère, le décès d’un grand-parent dont on était proche… Cette blessure, comme toutes les blessures fondamentales, est une perception de l’enfant (il ne faut en aucun cas faire culpabiliser les parents). L’enfant a ressenti un manque d’affection, de communication, et ne s’est pas senti suffisamment nourri affectivement. Il s’est senti délaissé.

NB : Pour ceux et celles qui ont cette croyance, nous choisissons de nous incarner dans telle famille, pour expérimenter certaines choses et guérir certaines blessures. Des parents qui vont faire ressortir cette blessure d’abandon ont été choisi par votre Ame avant votre incarnation. Comprendre cela va déjà vous aider à mieux vivre l’expérience.

Une personne qui souffre de cette blessure n’aime pas la solitude, a des difficultés pour quitter (une relation, un lieu, une situation) ou, au contraire, va avoir tendance à abandonner de façon précoce, un partenaire, un projet, par peur d’être abandonné.

La personne qui souffre de cette blessure d’abandon a besoin de demander l’avis aux autres (besoin d’être guidé). Elle aura tendance à se dévaloriser, à satisfaire les besoins des autres au détriment des siens. Ce sont des personnes qui auront des difficultés à dire NON et qui vont tout faire pour plaire, pour ne pas être abandonné (elle a une faible estime d’elle).

Ce sont aussi des personnes qui peuvent souffrir d’addictions (doivent se remplir de quelque-chose pour se combler) et user et abuser de sport ou de chirurgie pour cacher leurs corps. Ce sont aussi des personnes matérialistes, qui ont besoin de combler la sensation de délaissement par le matériel.

Elle porte le masque de DEPENDANT : Elle sera dépendante affectivement. Elle fera tout pour attirer l’attention (colère, caprices) si elle a manqué d’amour, ou, au contraire, aura besoin d’être constamment rassuré par son partenaire en cas de surprotection parentale. Ce sont des enfants qui ont besoin de preuves d’amour (des câlins, des conversations sur les émotions…), et qui peuvent avoir des difficultés scolaires.

Physiquement:

La personne qui souffre de la blessure d’abandon a un corps mince, long, les épaules tombantes, le dos courbé, les yeux tristes. Elle manque de tonus. Elle peut avoir quelques kilos émotionnels, ou tentera de cacher son corps par la musculation en excès.

Elle souffre d’asthme, de problèmes aux bronches, des douleurs dorsales.Elle peut tomber dans la dépression (dramatise vite, pleure facilement), l’anxiété. C’est une personne yo-yo, avec des hauts et des bas fréquents. Il y a parfois des troubles alimentaires. Elle peut souffrir de migraines.

NB: Vous pouvez souffrir de cette blessure, sans avoir pour autant tous les symptômes et caractéristiques. Plus vous êtes proche de cette description, plus la blessure est profonde et ancienne.

Guérison:

Pour guérir cette blessure, il faut en 1er lieu accepter que l’on porte cette blessure d’abandon. Ensuite, se pardonner pour se libérer du passé.Il faut du temps pour guérir une blessure, car elles sont généralement inconscientes et nous ont collé des croyances limitantes. S’en défaire demande patience, tolérance envers soi, et bienveillance.

Vous pouvez utiliser différentes thérapies (soins énergétiques, méditations…), l’écriture, les fleurs de bach (chicory, cerato, walnut, centaury, willow…), l’homéopathie. Vous pouvez aussi vous répéter et écrire ” Je me rappelle de cette blessure mais aujourd’hui, je suis adulte, je ne suis plus un enfant, je sais que je peux m’assumer seul, que ma vie ne dépend que de moi et de l’amour que j’ai pour moi.”

Vous pouvez méditer et faire des exercices d’ancrage (je vous invite à visionner ma vidéo sur mon compte YouTube). La blessure d’abandon, c’est un peu comme si on avait arraché vos racines…Vous devez vous ré-ancrer à la Terre, à ses profondeurs, retrouver vos véritables racines.

Une personne guérie de sa blessure d’abandon sera capable d’être seule. Elle demandera de l’aide pour le besoin , pas pour l’attention. Elle sera indépendante, autonome, dynamique, avec la joie de vivre.

Laisser un commentaire