Sophrologie/Relaxation/Yoga

La Respiration

La respiration est le principe même de la vie. Lorsque nous naissons, toute l’équipe médicale et nos parents attendent avec impatience le premier cri, celui qui va décoller les poumons et permettre la vie, et lorsque nous quittons ce monde, nous donnons notre dernier souffle.

Lorsque vous commencez une prise en charge en sophrologie, la toute première chose que l’on va vous demander est de respirer en conscience.

Pourquoi?

La respiration a cette capacité à diminuer le stress et l’anxiété, à mieux oxygéner le cerveau et à détendre. Vous prenez un moment pour vous, vous vous accordez du temps, et vous préserver votre espace intérieur pour souffler. Vous êtes là, au moment présent…

L’inspiration permet de se reconnecter à soi, se faire confiance, s’oxygéner, reprendre de l’énergie, s’ancrer et être présent ; L’expiration permet d’évacuer les pensées pesantes, de se détoxifier, de s’apaiser, de relâcher le corps, de clarifier l’esprit, et de récupérer.

Voici différentes respirations que vous pouvez déjà expérimenter chez vous:

La respiration 3/6:

C’est la respiration que je préconise pour s’apaiser. Elle consiste à inspirer sur 3 temps. Retenir sa respiration 1 ou 2 secondes. Puis expirer lentement sur 6 temps (voir plus). A pratiquer sur plusieurs cycles (3 ou 4), puis faire une pause, et recommencer.

Le fait d’allonger l’expiration va stimuler le système parasympathique, qui est là pour nous apaiser.

Vous pouvez également imaginer que vous inspirer de la douceur. Et à l’expiration, imaginez une bougie devant vous et amusez vous à faire vaciller la flamme, sans l’éteindre, sans forcer, doucement, paisiblement…

La respiration Carrée:

Cette respiration va équilibrer le système nerveux sympathique et le parasympathique. Elle permet de réduire le stress et l’anxiété, mais elle va également améliorer la capacité de concentration, la clarté mentale. Elle est tout indiqué avant un événement qui demande une certaine concentration (prise de parole en public, examen, permis de conduire etc…)

Elle consiste à inspirer sur 4 temps, retenir sur 4 temps, expirer sur 4 temps, et retenir sur 4 temps. A pratiquer sur 3 cycles, faire une pause, puis recommencer.

La respiration abdominale:

La respiration ventrale(bas du ventre) est celle que je propose en première séance. Elle permet de purifier les énergies. Elle va défaire les nœuds d’énergie et les tensions mentales. C’est une respiration qui stimule le corps et le système immunitaire.

Elle consiste à gonfler le ventre comme un ballon de baudruche à l’inspiration, et le dégonfler lentement à l’expiration, pour vider l’air complètement du ventre. Cette respiration va calmer et permet de se recentrer.

J’ai réalisé une vidéo sur YouTube pour vous accompagner dans la découverte de cette respiration abdominale.

La respiration costale:

Elle consiste à placer ses mains sur les côtes, sous la poitrine. Et à l’inspiration, vous ouvrez les mains, comme les ailes d’un papillon. A l’expiration, vous refermez.

Cette respiration va libérer les émotions. En effet, si vous regardez votre corps en positionnant vos mains de cette manière, vous avez au milieu des majeurs un trou. A cet endroit, c’est le plexus solaire.C’est le nœud des émotions. Lorsque vous êtes stressé, il est bon de dénouer cet endroit, en utilisant pourquoi pas une huile essentielle de Petit Grain Bigaradier par exemple. C’est un carrefour important, également au niveau énergétique. Il est considéré comme notre Réservoir d’énergie, notre centre énergétique de pouvoir et de confiance.

La respiration pulmonaire:

Cette respiration consiste à poser ses mains sur la poitrine , au-dessus des seins. Vous inspirez en gonflant la poitrine (le ventre reste plat) et en écartant les mains, pour ouvrir les poumons, et à l’expiration, vous ramenez vos mains, et videz vos poumons.

Cette respiration libère le mental, chasse les nuages gris dans la tête et calme le petit vélo parfois insistant. Elle permet également de purifier le chakra du cœur, lieu de l’émotivité, de l’anxiété et d’émotions également. Cette respiration va débloquer les tensions nerveuses, et sera d’une grande utilité chez les asthmatiques et les personnes soufrant de crises de spasmophilie.

La respiration complète:

Elle reprend ses 3 dernières respirations: ventrale, costale et pulmonaire. A l’inspiration, vous commencez par le ventre, puis les côtes, puis les poumons. Et à l’expiration, vous dégonflez d’abord les poumons, les côtes e enfin le ventre. Cette respiration a une action globale. Elle est très bénéfique, mais il est important de d’abord maîtriser chacune des respirations pour être parfaitement à l’aise. Mieux vaut les séparer et les réaliser convenablement, que vouloir tout faire et se stresser.

” Là où la pensée va, l’énergie circule”

D’où l’importance de porter son attention sur la respiration 😉

Laisser un commentaire